Adopte une SSIIAdopte une SSII, le conseil des AS

Adopte une SSII, l’expérience démontre que les critères de choix du salarié et ceux de la SSII sont souvent totalement opposées.

La SSII

C’est une société à but lucratif, de plus au moins grande taille. Les SSII vendent de la prestation de services et elles fonctionnent généralement comme les supermarchés. L’effectif varie de quelques salariés à plusieurs milliers. Les plus grosses SSII sont cotés en bourse et obéissent aux directives des actionnaires qui attendent un maximum de profit.

Le salarié

Celui qu’on préfère appeler dans le milieu « le collaborateur », est généralement un ingénieur de formation, Bac + 5 pour la plus grande partie. Ce collaborateur est recruté par la SSII et vendu par cette dernière au client (Banque, Assurance, Industrie,…).

La prestation

Le service (produit) réalisé par le collaborateur et facturé au client par la SSII. Cette prestation peut être en régie ou au forfait. Généralement c’est de la régie.

Nous ne parlerons pas ici des éditeurs de logiciels, qui ont une activité différente de celle des SSII qui travaillent en régie à 99% des cas.

Bref, la SSII trouve des clients et met à disposition son collaborateur auprès du client, et elle le facture à la journée.

Inutile de préciser, que s’agissant d’une société à But lucratif, sont objectif est de se faire une marge très confortable pour bien rémunérer ses dirigeants et actionnaires.

Pour caricaturer, pas loin de la vérité

La SSII cherche à adopter un collaborateur très docile, l’introuvable mouton à 5 pattes, non chien à 5 pattes c’est mieux ….

Le Collaborateur, cher un emploie, de préférence chez un client final, mais comme il y’ en a de moins au moins,  il adopte une SSII, celle qui le paye le mieux, et bien souvent il ne négocie même pas les termes du contrat de travail, mis à part le salaire.

Très souvent ce collaborateur signe n’importe quoi comme contrat de travail : Classification nulle, clauses abusives et illicite, non-concurrence, …

« Un gagnant est une personne qui a identifié ses talents, a travaillé avec acharnement pour les développer et a utilisé les dites capacités afin d’accomplir ses objectifs »
Larry Bird

La SSII rêve d’adopter le collaborateur idéal

  • Un bon collaborateur

    Mais c’est quoi un bon collaborateur pour la SSII ?

    Moins de 25 ans, Bac +5 au moins, avec 15 ans d’expérience. D’où l’expression le « mouton à 5 pattes ». C’est à peine exagéré, si si on voit ça sur certaines annonces.

  • Un collaborateur, accepte un petit salaire

    Afin de permettre au PDG de vivre confortablement et distribuer des dividende aux actionnaires. Mais aussi le commercial, le practice manager, le BUM, … Sans oublier la rétrocommission au client …

     

  • Un collaborateur qui ne prend jamais des congés, sauf quand la SSII lui demande

    Tu prendras tes congés et RTT quand tu auras fini ta mission, et je n’aurai pas pû te placer sur une autre. Ne t’inquiète pas si tu devais nous quitter je te les paye tes congés. Tu auras une superbe fiche de paye. Et surtout une bonne fiche d’imposition au bout …

  • Un collaborateur qui ne refuse pas quand la SSII l’envoie à Lille

    Attention, je n’ai rien contre Lille

    Prenons un exemple concret : GFI Informatique envoie régulièrement les collègues parisiens à Lille. Il faut croire qu’ils n’ont pas d’informaticiens à Lille ? Quand bien même on lui propose une mission de développeur « Cobol » alors qu’on vient de le forcer à suivre une formation Chef de projet ….

  • Un collaborateur qui coopte et qui trouve des clients

    Le collaborateur est le premier commercial placé en clientèle, j’ai souvent entendu cette expression, en gros tu fais le travail du commercial mais c’est lui qui touche la commission …

Le salarié rêve d’Adopter la SSII Idéale…

  • Un bon salaire

    En fait le salarié s’en fou de la fiche de paie, il s’en fou de sa classification SYNTEC, il s’en fou de sa retraite…

    Il regarde juste le net à payer… ou encore mieux il ne regarde même pas la fiche de paye, mais se contente de vérifier le virement.

  • Une bonne mission

    C’est quoi une bonne mission pour le collaborateur ?

    Une mission juste en bas de chez lui, chez un client sympa et pas exigent, qui ne vérifie pas ses horaires, qui met à sa disposition un bon bureau, et surtout pas un Open space. Il faut qu’il puisse surfer sur le net tranquille et appeler sa petite amie en toute discrétion…

    Ah j’ai oublié, tous les collaborateurs rêvent tous de faire  du JAVA, mais c’est difficile de se convertir quand on a fait du COBOL pendant 20 ans ….

  • Une formation régulière pour rester employable

    Le collaborateur rêve d’avoir des formations lui permettant d’évoluer pour être de mieux en mieux payé. Et pas de E learning…

  • Une période d’intercontrat de temps en temps, entre Mai et Septembre ...

    Ah, j’ai oublié de préciser, intercontrat à domicile bien évidement.

    Inutile de préciser que si la SSII oblige le salarié à venir au siège tous les jours, il faut lui donner un poste de travail complet et une vrai mission, et pas du déménagement …

  • Un bonne ambiance, du respect, et No stress

    Par exemple, le collaborateur espère pouvoir refuser une mission qui ne correspond pas à son profil, sans être iniquité d’être licencié, quand il se retrouve en intercontrat…

Adopte une SSII, tu rêve mon gars !

La réalité est tout autre sur la planète SSII, à un tel point que certains salariés finissent par mettre fin à leur jours

Plusieurs suicides en seulement un an dans une grande SSII

Lire l’article complet

En résumé, toi petit jeune informaticien, bien motivé, attention ou tu met les pieds…. Il s’agit de faire attention ou Adopte une SSII :

  • Qui ne licencie pas systématiquement les collaborateurs qui refusent une mission de M… , Eh oui ça figure dans une décision de justice.
  • Ou encore qui ne licencie pas systématiquement les collaborateurs qui se retrouvent en intercontrat, en leur trouvant tous les défauts de la terre.
  • Qui ne se débarrasse pas des séniors ou qui refuse de les recruter
  • Qui paye ses collaborateurs avec le respect du principe « Travail égal, salaire égal », ou encore avec une égalité Homme / Femme

Adopte une SSII - Conseil de AS

En fait le plus facile, c’est de demander conseil auprès des spécialistes des SSII chez Alliance Sociale