ALTEN avis, mais qui est donc cette SSII ?ALTEN Avis

ALTEN avis, le but de cette page est de donner un avis juridique et social sur l’entreprise.

  • Un avis objectif basé sur des faits, et non pas sur des avis d’internautes anonymes.
  • Un avis basé sur des décisions de justice regroupent des faits incontestables, des licenciements contestés en justice et pour lesquels ALTEN a été condamné.
  • Notez que cette SSII s’est distinguée ces dernières années par les licenciements intervenus suite aux publications de salariés sur FaceBook.
  • Cette SSII est dirigé par Monsieur Simon AZOULAY, selon le journal du net il a touché une rémunération globale de 131.622 € en 2014.  ALTEN est une société de services technologiques positionnée sur les métiers de l’Ingénierie et du Conseil en Technologies, des Réseaux Télécoms et des Systèmes d’Information technologiques.

Simon Azoulay et ses entreprises

Figure à la 119 e position du classement des patrons les mieux payés en 2014 sur un total de 123 dirigeants.

Nous avons répertorié plusieurs entreprises de Monsieur Simon AZOULAY, parmi lesquelles les SSII les plus connues, ALTEN, ALTEN SIR et d’autres SARL et holding dont ALTEN EUROPE, ALTEN TRAINING EUROPE.  …etc Étant rappelé que les SSII sont régie par la fameuse convention collective SYNTEC. Le syndicat Alliance Sociale, dispose d’une section  syndicale au sein d’ALTEN.

Les décisions que nous publions ci-dessous mettent en exergue les Salaires des ingénieurs et cadres, avec leurs classifications SYNTEC. C’est très intéressant pour comparer sa situation par rapport à d’autres salariés. mais n’oubliez pas que le salaire est en fonction de la classification, comme nous l’avons décrit dans notre article : SSII, il n’y a pas que le salaire qui compte, la classification aussi.

ALTEN avis salaire : Salaire du président Simon AZOULAY

131622

Salaire

119

Classement des patrons les mieux payés en 2014

ALTEN avis salaire d’un consultant / Ingénieur d’études

41000

Salaire

8 ans

Ancienneté

ALTEN avis juridique – cette SSII a été condamnée à de multiples reprises par plusieurs juridictions

ALTEN avis d’un consultant

ALTEN avis d’un consultant démissionnaire

Le salarié a démissionné et ensuite il a assigné en justice à la fois ALTEN SA et le client SAGEM, il a obtenu la condamnation de la SSII ALTEN pour travail dissimulé, heures supplémentaire et prime de vacances

Extrait de la décision de la cour d’appel :

– confirme le jugement déféré, sauf en ce qui concerne ses dispositions relatives aux heures supplémentaires, au travail dissimulé et à la prime de vacances

Statuant à nouveau sur ces chefs et y ajoutant

– condamne la société ALTEN SA à payer au salarié les sommes suivantes :

  • 11.990,80 € à titre de rappel de salaire sur les heures supplémentaires
  • 1.199,08 au titre des congés payés afférents
  • 3.000,00 au titre de la prime de vacances

Ces sommes portant intérêts au taux légal à compter de la réception par la société ALTEN SA de sa convocation devant le bureau de conciliation

  • 15.900,00 à titre d’indemnité forfaitaire pour travail dissimulé, outre les intérêts au taux légal à compter de la présente décision.

– condamne la société ALTEN SA aux dépens de première instance et d’appel

Lire l’article

ALTEN avis
Harcèlement moral au travail

ALTEN avis : La SSII a été condamnée pour harcèlement moral et au paiement de la partie variable de la rémunération

La salariée a assigné ALTENR SIR aux prud’hommes :

  • Suppression de responsabilités
  • modifications imposées du contrat de travail, spécialement quant au quantum de la rémunération variable
  • tentatives d’éviction de l’entreprise

La cour d’appelé a Condamnée la société ALTEN SIR à payer à la salariée les sommes de :

  • 57.777,00 € au titre de la part variable pour l’année 2005
  • 57.777,00 € au titre de la part variable pour l’année 2006
  • 57.777,00 € au titre de la part variable pour l’année 2007
  • 41.525,70 € au titre de la part variable du 1er janvier au 20 octobre 2008

Le tout avec intérêt légal à compter du 27 avril 2009,

LA CONDAMNE à lui payer la somme de :

  • 25.000,00 € à titre de dommages intérêts réparant les préjudices nés des faits constitutifs de harcèlement moral qu’elle a subis, avec intérêt légal à compter du présent arrêt,

LA CONDAMNE à remettre les bulletins de salaires correspondants aux condamnations à paiement de rémunération variable précédentes,

Lire l’article

ALTEN avis
Prêt illicite de main d’œuvre

ALTEN avis : La SSII a été condamnée pour prêt illicite de main d’œuvre après la rupture abusive de la période d‘essai en situation d’intercontrat

Le salarié a saisi le conseil de prud’hommes aux fins de voir condamner la société ALTEN SIR à lui payer des dommages-intérêts pour :

  • rupture abusive de la période d’essai et
  • pour prêt illicite de main d’œuvre.

Par jugement du 20 janvier 2014 le conseil de prud’hommes a fait droit aux demandes en leur principe et a condamné la société ALTEN SIR à lui verser

  • 7.500,00 € de dommages-intérêts pour rupture abusive de la période d’essai
  • 10.000,00 € de dommages-intérêts pour prêt illicite de main d’œuvre,
  • outre une indemnité pour les frais non compris dans les dépens.

Lire l’article

ALTEN avis
Exécution déloyale du contrat de travail

ALTEN avis : Fin de mission prématurée chez ROLLS ROYCE

ALTEN a été condamnée notamment pour Exécution déloyale du contrat de travail en matière de déplacements professionnels et rappel de salaire au titre des heures supplémentaires.

Par jugement du 20 juin 2013, le conseil des prud’hommes a dit que son licenciement est dépourvu de cause réelle et sérieuse et condamné la société SA ALTEN à lui payer :

  • 40.000,00 € de dommages intérêts pour rupture abusive du contrat de travail
  • 1.500,00 € sur l’article 700 du code de procédure civile

Le conseil des prud’hommes a également :

  • donné acte à la SA ALTEN de son engagement de verser 1.187,41 € au titre de l’indemnité compensatrice des RTT acquis en 2008, 2009 et 2010
  • ordonné à la SA ALTEN de rembourser à pôle emploi les indemnités chômage dans la limite de 6 mois,
  • fixé la moyenne des trois derniers mois de salaire à 3.355,80 €
  • débouté le salarié du surplus de ses demandes.

Et la cour d’appel a confirmé cette décision en ajoutant :

CONDAMNE la SA ALTEN à payer au salarié les sommes suivantes :

  • 3.000,00 € de dommages intérêts au titre de l’exécution déloyale du contrat de travail en matière de déplacements professionnels
  • 569,41 € à titre des heures supplémentaires outre congés payés afférents de 56,94 €

Y ajoutant,

CONDAMNE la SA ALTEN à payer au salarié la somme de :

  • 2.500,00 € sur le fondement de l’article 700 du code de procédure civile.

CONDAMNE la SA ALTEN aux dépens.

Lire l’article