Contactez Alliance Sociale : médiation ou avocat

Le bon avocat droit du travail prud’hommes : Rupture conventionnelle, Licenciement, Harcèlement moral, Discrimination, Violation du statut protecteur

Le bon avocat droit du travail, c’est un avocat qui maîtrise le droit individuel et collectif du travail. Mais ce n’est pas suffisant, pourquoi ? Mis à part la compétence, un bon avocat en droit travail doit avoir d’autres qualités primordiales. Le droit est un domaine très vaste : Les codes sont multiples,  Code du travail, Code pénal, Code de procédure pénale, Code civil, Code de procédure civile, …. Code de la route … Le salarié et son avocat en droit du travail, doivent se référer aux différentes couches couches qui se superposent :

La convention collective, les accords de branche, les accords d’entreprise, le règlement intérieur de l’entreprise …

Comment choisir un bon avocat en droit du travail ?

Avant de tenter de répondre à cette question, que bien des justiciables nous posent régulièrement, il convient de procéder à quelques précisions ou rappels, notamment sur la profession, le rôle et les qualités requises.

Avocat droit du travail 
Précisions avant d’aller plus loin

Avocat droit du travail : Quelques précisions avant d’aller plus loin

Qu’est-ce que la profession d’avocat ?

La profession d’avocat appartient à la catégorie des services dits « de confiance ».

Il s’agit d’une profession réglementée comme les huissiers ou les notaires, ce qui impose une déontologie et une éthique. Il convient de rappeler à cet égard, la formule du serment prononcé par l’avocat lorsqu’il rejoint la profession :

« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ».

Quel est le rôle de l’avocat ?

La principale mission de l’avocat est de servir la cause de son client, tout au long de la procédure qui peut parfois durer plusieurs années. Et à ce titre il doit :

  • Informer, orienter et conseiller son client
  • Rédiger certains actes pour le compte de son client
  • Aider son client à régler les conflits à l’amiable
  • Défendre son client

Quelles-sont les qualités requises pour exercer la profession d’avocat ?

  • Esprit de synthèse
  • Rigueur
  • Capacités d’expression orale et écrite
  • Sens du contact
  • Bonne stabilité psychologique

Avocat droit du travail
Comment choisir le bon avocat ?

Avocat droit du travail : Comment choisir le bon avocat ?

Facile de trouver un avocat, mais il est très difficile d’en choisir un BON, tant qu’à faire. …

Attention, la robe ne fait pas l’avocat …

Savez-vous combien d’avocat rien qu’au barreau de Paris ?    Près de 25.000 avocats, eh oui (Non ce n’est pas une erreur, c’est bien près de Vingt Cinq Mille). Comment orienter son choix sur tel avocat plutôt que sur tel autre ?

Comment il ne faut pas faire ?

Le choix d’un avocat ne doit pas se faire à la légère, en ouvrant un annuaire, ou en prenant le premier venu sur la liste du barreau, ou encore en tapant le mot « avocat » sur un moteur de recherche.   En faisant de la sorte beaucoup de justiciable ont essuyé les plâtres

Certains justiciables n’hésitent pas à qualifier leur propre avocat d’arrogant, d’indisponible, manquant cruellement d’humilité, nombreux sont les avocats mis en cause régulièrement devant les tribunaux soit par leurs clients soit par le conseil de l’ordre.

L’avocat ne jouit pas toujours d’une bonne réputation ….

On n’oublie que l’avocat est un humain comme les autres, il y ’a du bon et du mauvais comme dans tous les métiers.

L’opinion publique est parfois dure avec la profession, en France, certains justiciables regrettent de ne pas pouvoir noter la prestation de leur avocat. Ces justiciables considèrent cette interdiction comme une limitation de la liberté d’expression.

Mais en attendant l’arrivée du « TripAdvisor juridique » ….

Un conseil, ne confiez pas votre affaire et votre dossier au premier venu, car les risques peuvent être importants en fonction de l’affaire (voir plus loin les risques).

Pour illustrer ce propos, un exemple concret à lire absolument :

Frauduleusement inscrit au barreau de Melun, l’intéressé est poursuivi pour escroquerie, blanchiment, fraude fiscale, faux et usage de faux.

Avocat droit du travail
La devise d’Alliance Sociale

Avocat droit du travail : La devise d’Alliance Sociale

Avocat droit du travail, faire le bon choix

« Dire du bien de ceux qui travaillent bien »

Au lieu de critiquer publiquement tel ou tel avocat, nos membres préfèrent recommander ceux qui travaillent bien c’est-à-dire dont la prestation était satisfaisante.

Nos membres ont testé pour vous (après avoir essuyé les plâtres pour certains, et changé d’avocats plusieurs fois…), c’est donc en parfaite connaissance de cause qu’ils peuvent en recommander de BONS Avocats. Merci à eux de partager leur expérience.

Comment être sûr d’avoir à faire à un bon avocat ?

Selon nos propres expériences, le choix d’un avocat doit se faire sur aux moins 4 Critères cumulatifs :

  • Confiance
  • Compétence
  • Honoraires
  • Disponibilité

Confiance

Une procédure peut durer des années, première instance, appel, cour de cassation…

Autant dire que vous allez le voir souvent votre avocat, alors il vaut mieux que ce long parcours du combattant se déroule au mieux, c’est pour cela qu’il est primordial que s’instaure une relation de pleine confiance entre vous et votre avocat.

A moins que cette procédure judiciaire ne s’arrêter avant même le passage devant le juge, par un arrangement parfois préférable à un procès. Cela dépend « un peu » de vous et de votre avocat.

Si vous êtes à l’initiative de la procédure (demandeur), un avocat de confiance laissera ses intérêts personnels et financiers de côté et vous orientera vers une solution alternative dans la mesure du possible (divorce à l’amiable, rupture conventionnelle au lieu d’engager un licenciement, transaction, …etc.).

« Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès »

Compétence

Le droit est très vaste, un avocat ne peut pas maitriser tous les codes (droit pénal, droit civil, droit du travail, droit l’administratif, droit de l’immobilier, droit de la presse, droit de la famille (divorce), et bien d’autres… L’avocat qui prétend tout savoir n’est pas sérieux c’est un prétentieux qu’il faut éviter.

Un avocat honnête prendra en charge uniquement les affaires de sa compétence.

En principe, la déontologie de la profession indique que tout avocat est censé refuser votre dossier s’il estime ne pas avoir les compétences requises. Mais dans cette période de crise …Son intérêt peut être différent.

Il vaut donc mieux vérifier qu’il est vraiment qualifié pour vous défendre.

« Nous avons testé pour vous  ….»

Honoraires

« La justice est gratuite tant qu’on ne s’en sert pas … »

Les honoraires des avocats sont fixés de manière libre, contrairement aux autres professionnels de la Justice dont les tarifs des actes sont déterminés par des dispositions règlementaires (huissiers, notaires, anciens avoués).

Ce qui veut dire que les honoraires des avocats ne sont pas réglementés, pour la même affaire ils peuvent varier du simple à 10 fois plus selon l’avocat, sa réputation, sa notoriété, ou la ville dans laquelle il exerce (Un avocat installé aux champs Élysées, n’a pas les mêmes frais locatifs que celui qui est installé en banlieue parisienne).

Exemple d’écart constaté pour une procédure de divorce à l’amiable

  • Un des moins chers : 800 €
  • Un des plus chers : 5000 €

Constat :

Les avocats les plus chers (notoriété médiatique) ne sont pas forcément les plus efficaces.

Conseil :

Un Bon avocat vous proposera une convention d’honoraires dès le premier RDV.

«Les membres de notre réseau ont testé pour vous  …. 100 % pratique»

Disponibilité

Contrairement aux trois premiers critères qui sont facilement vérifiables, ce dernier est le plus difficile à mettre en application. C’est donc en testant l’avocat qu’on peut constater sa disponibilité ou subir son indisponibilité.

Sauf que vous n’avez pas le droit à une période d’essai ….

«Les membres de notre réseau ont testé pour vous  …. 100 % pratique»

Un avocat surchargé d’affaires ne consacrera pas le temps nécessaire à votre dossier, il aura tendance à déléguer votre affaire à un collaborateur ou un stagiaire.

Un avocat surchargé ne vous rappellera pas quand bien même vous lui aurez laissé plusieurs messages à sa secrétaire, sur son portable (s’il accepte de vous le donner), ou encore par mail  …

Conseil :

Assurez-vous que le travail lui-même, Mise en état du dossier, rédaction d’acte et plaidoirie.

Vous pouvez faciliter le travail de votre avocat, surtout si vous connaissez bien les outils bureautiques.

Soyez raisonnable, n’harcelez pas votre avocat en l’appelant à toute heure sur son portable (15 fois par jour), ou en lui envoyant 15 mails par jours, il n’a pas que votre dossier à traiter. Et n’oubliez pas que le temps c’est de l’argent…

Avocat droit du travail
Les risque d’un mauvais choix

Avocat droit du travail – Les risque d’un mauvais choix

Du point de vue du justiciable, le risque peut être plus au moins important selon l’affaire.

  • Le risque d’exécution: la crainte que le service ne soit pas à la hauteur du service attendu
  • Le risque financier: « Pas satisfait, pas remboursé »

La crainte que le montant des honoraires soit excessif, voire perdu, si le service n’atteint pas l’objectif fixé car il n’existe généralement pas de garantie (de remboursement) en cas d’échec.

  • Le risque temporel: le risque que le service ne soit pas rendu dans le temps imparti. Par exemple votre avocat ne respecte pas le planning de communication (pièces et conclusions) fixé par la juridiction ce qui aura pour effet de rallonger les délais. On reproche trop souvent à la justice sa lenteur, dans les faits on constate que c’est dû en partie à certains avocats qui abusent des demandes de renvoi.
  • Le risque d’opportunité: la possibilité que le client doive choisir un autre avocat parce que le premier a été défaillant
  • Le risque psychologique: la crainte que le service ne corresponde pas à ce que le client avait espéré ou imaginé

Le choix d’un
Avocat droit du travail

Les plus d’Alliance Sociale

Le choix d’un avocat droit du travail : Les plus d’Alliance Sociale

Salariés ou indépendants : En devenant membre, vous pouvez bénéficier du réseau de partenaires d’Alliance Sociale, et de l’expérience de nos membres.

«Les membres de notre réseau ont testé pour vous ….»

Dire du bien de ceux qui travaillent bien … C’est notre devise.

(On reproche trop souvent aux Français de râler quand ça ne va pas, et de ne rien dire quand tout va bien…)

Dysfonctionnements constatés / témoignages

Il arrive parfois que l’avocat ne se présente pas à l’audience par exemple. Oublie, retard, autre :  Il vous a simplement planté.

Il arrive régulièrement que votre avocat demande le renvoi, parce qu’il n’a pas pris le temps de faire le travail, ce qui rallonge les délais et retarde la procédure.

On reproche trop souvent à tort la lenteur de la justice, mais il faut savoir que bien souvent ce sont les avocats qui en sont la cause

A lire d’autres articles
Sur notre site

A lire d’autres articles

Pourquoi démissionner quand on peut faire autrement ? Lire notre article à ce propos : La démission, une forme de rupture à éviter

Avant de partir ou d’accepter une mission penser à l’ordre de mission : Toutes les questions sur l’Ordre de mission

Pour éviter des erreurs et maladresses mieux vaut lire notre article : SSII refuser une mission conséquences et astuces

Pour la classification SYNTEC lire la page dédiée :  SSII, il n’y pas que le salaire qui compte, la classification aussi

Lire aussi notre article à propos des Congés payés forcés, imposés ou anticipés par l’employeur


Cet article vous a été offert par Alliance Sociale, un syndicat professionnel indépendant, qui ne touche aucune subvention ni de l’état ni des employeurs.
Si cet article vous a informé ou aidé, vous pouvez à votre tour aider Alliance Sociale :

  • en partageant cet article sur les réseaux sociaux : FaceBook, Google+ ou Twitter
  • en faisant un dons, ou une adhésion déductible de vos impôts sur le revenu.