CE SOGETI AS, salariés, pourquoi réélisez-vous les syndicalistes à casseroles ?

CE SOGETI AS drôle de découverte : Le fichier contenant la comptabilité du CE de SOGETI IDF (ex AS) que plusieurs élus ont reçu dernièrement, confirme les soupçons de dérives qui pesaient sur les membres du bureau, voyages, sorties parcs, cinéma, week end, massages au bureau …,
en fait tout le monde le savait depuis longtemps, mais personne n’a jamais porté plainte, ils ont pourtant les moyens financiers et juridiques ces grands syndicats ! Rappelons que ces syndicats n’ont pas hésité à soutenir la demande de subvention de l’association APETREMIC (administrée par Antonio PIRES), à qui la direction a accordée 200.000,00 € de don sur le budget Handicap.
Nous, nous pensons qu’il s’agit de conflit d’intérêt car il n’est pas concevable d’être Délégué syndical, signer des accords qui engagent des milliers de salariés, et par ailleurs administrer une association qui perçoit des subventions conséquentes de la part de la direction.

CE SOGETI AS élections
Tout s’achète, y compris les voix

CE SOGETI AS élections : Tout s’achète, y compris les voix :…

Quelques jours avant les élections, vos élus reconduits en bonne partie, n’ont pas manqué d’imagination, à chacun sa méthode, organisation de sauteries pour les uns (CFE-CGC), distribution de chèques cadeau pour les autres (FO), ou encore des promesses bibliques, ou coraniques de quelques hypocrites …

L’argent pour le pouvoir, mais aussi l’argent par le pouvoir.….

Locaux syndicaux immenses entièrement équipés (cuisine, toilette, salle de réunion, …), frais de déplacement, portables, … etc. pris en charge par la direction,   Quand le pouvoir vous donne tout … à charge de renvoi d’ascenseur, quand aucun contrôle ne vient vous refréner, pourquoi se priver. Il ne s’agit pas ici de laisser penser que tous les élus seraient corrompus. Mais les élus de pouvoir n’ont jamais été formés pour résister aux tentations.

Puisqu’il n’y a aucune raison pour que les responsables syndicaux d’aujourd’hui soient plus vertueux que leurs prédécesseurs, une législation plus stricte sera à même d’influer sur ce phénomène récurrent qui veut que notre beau pays, qui sait si bien, quand l’occasion se présente, faire la morale et jouer les redresseurs de torts, soit néanmoins un des plus corrompus du vieux continent.

Cela étant dit, foin de ce constat guère optimiste, que faire ?

Mettre en place des structures de contrôle, et pour cela, nous avons proposé la création d’une commission éthique, mais les élus de la majorité ont refusé ! Vous aurez compris pourquoi … Donc il vous reste la possibilité de les changer.

Vous aurez une nouvelle chance de pouvoir le faire, si le Tribunal d’instance de Boulogne décide d’annuler les élections…. Audience le 18 Octobre.

Mais quoi qu’il arrive, pour Alliance Sociale, le combat continue.

Lire notre article Malversations au CE