GFI informatique chef de projet, une formation pour tous les syndicalistes AS et les intercontrats

GFI informatique chef de projet, c’est une formation que de nombreux salariés aimeraient avoir, afin de pouvoir accéder à une mission bien facturée et bien payée, mais …

A propos du Groupe GFI :

C’est un ensemble d’entités juridiques (SSII), présidé « pour l’instant » par Monsieur Vincent ROUAIX, vous avez sans doute vu / lu que ce groupe est en voie de passer sous-contrôle de la société MANNAI.

GFI informatique
chef de projet

GFI informatique chef de projet, c’est quoi donc cette formation pour tous les intercontrats ?

Tous les syndicalistes ?
NON pas tous.

Tous les salariés en intercontrat / intermission ?
NON pas tous

En tout cas, ils étaient une quarantaine de salariés à bénéficier de cette formation de CHEF, quelle chance ! On risque d’avoir des jaloux…

A première, vue on peut considérer cela comme une bonne action, quoi d’anormal que d’envoyer des salariés en formation ?

Mais quand on connait bien la situation de l’intérieur, on peut s’interroger sur les réelles intentions des dirigeants du Groupe GFI, en cette période trouble.

Exposons les faits, les motivations et chacun en tirera ses propres conclusions.

GFI informatique chef de projet
de quelle formation s’agit-il ?

GFI informatique chef de projet, de quelle formation s’agit-il ?

GFI informatique chef de projet, de quelle formation s’agit-il ?

  • Intitulé : CONSULTANT EXPERT CHEF DE PROJET !   Ouaouuuuuuuuu ! quel titre !
  • Durée : 48 jours, soit du du 3 Septembre 2015 au 24 Novembre 2015
  • Lieu : AJC 6, rue Rougemont – 75009 Paris
  • Financé par le Fond d’Assurance Formation Ingénierie, Études et Conseil (FAFIEC).

Avec une telle formation, et un diplôme à l’appui ils devront avoir 30% d’augmentation de salaire ?

GFI informatique chef de projet
Les salariés concernés ?

GFI informatique chef de projet : Les salariés concernés ?

Nombre : Près de 40 salariés du Groupe GFI

Ils ont plusieurs points communs :

  • Tous en inter-contrat de longue durée notamment.
  • Aucun de ces salariés n’était demandeur de cette formation
  • Plusieurs Syndicalistes Alliance Sociale de Cognitis France
  • Plusieurs parmi ont une action juridique contre Cognitis France, pour discrimination notamment.

Quelle salariés chanceux  !

Ces salariés, auraient bien de la chance ? Surtout quand on sait que d’autre salariés réclament des formations, que leurs manager refuse.

D’autres salariés ne demandent rien, et on les force à suivre une formation de longue durée, pourquoi ?

En effet : lors des entretiens annuels, des salariés font des demandes de formations, parfois on leur promet, mais généralement ces promesses ne sont pas tenues.

Chez GFI, si tu n’as besoin de rien, demande à ton manger, il t’enverra en formation

GFI informatique chef de projet
Questions qui fâchent

Questions qui fâchent : GFI informatique chef de projet

Les militants d’Alliance Sociale se posent des questions :

  • Certains salariés envoyé à cette formation sont chefs de projet depuis le siècle dernier, plus exactement depuis près de30 ans… Les managers de GFI et/ou organisateurs de cette formation ont-ils pris connaissance des CVs des salariés concernés ?
  • Le nombre d’inter-contrat est croissant, et près de 40 personnes envoyées en formation, que cherchent-t-ils ? Améliorer le TACE ou masquer la réalité ?
  • GFI a-t-elle vraiment des missions de Chef de Projet pour tous ces salariés formés ?
  • Pourquoi 3 mois de formation sont imposés à certains salariés en inter-contrat. Sachant qu’aucun salarié n’était demandeur de cette formation ?
  • Pourquoi cette formation en Septembre / Novembre ?
  • Pourquoi cette formation maintenant ?

A priori, la seule réponse que nous avons pour l’instant :

Chez GFI, la formation c’est maintenant

La Direction de GFI a peut-être fini par comprendre ?

Mieux vaut occuper les syndicalistes d’Alliance Sociale, sinon ils risquent de s’occuper des salariés …

Car pendant le temps où les syndicalistes Alliance Sociale sont en formation loin de l’entreprise :

La direction GFI a les mains libres pour virer les salariés restants en inter-contrat, ou en en leur proposant des ruptures conventionnelles tout  en omettant de les informer sur la période de carence est de 180 jours …

Le saviez-vous ?

En 2011, chez Cognitis, juste après les élections, il y a eu 119 « départs», c’est-à-dire, près du 1/3 des effectifs de l’époque.

AllianceSociale - Conseil des AS - bordure

Alliance Sociale met en garde les salariés, restez vigilants.

Ne parvenant pas à vous trouver une mission, votre manager vous convoquera peut être pour un entretien ou il vous expliquera qu’il souhaite mettre un terme à votre collaboration, qu’il serait sympathique de votre part d’accepter une rupture à l’amiable.

N’hésitez pas à contacter les Représentants AS, même s’ils sont en mission ou en formation. Ils trouveront toujours une solution pour vous rencontrer et vous conseiller.

Concernant COGNITIS France plus particulièrement

Vous préférez peut être faire appel  à

Au super syndicaliste de la CFDT :

  • celui qui a signé l’accord dernièrement, accord qui engage tous les salariés
  • celui qui a publié le tract n°4, qui sonne CREU,
  • celui qui est tout SEUL SUR LA LISTE DES CONTACTS, alors que la CFDT a eu plusieurs élus chez COGNITIS  ….

ou encore au :

Délégué du Personnel de la CFE-CGC et « Directeur des affaires »