GIE VITALIA condamné

GIE VITALIA condamné pour le licenciement d’un directeur de clinique licenciement pour insuffisance professionnelle

GIE VITALIA
75008 PARIS

GIE VITALIA compte plus de 7.000 salariés et la relation de travail est régie par la convention collective des bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs-conseils et sociétés de conseil, dite SYNTEC.

Au vu des éléments versés aux débats, il apparait que le licenciement pour insuffisance professionnelle du salarié n’est ni fondé, ni justifié et ce, d’autant que le GIE VITALIA n’a adressé aucun reproche au salarié antérieurement à 2011 et ne produit aux débats, aucune pièce remettant en cause la nette amélioration des résultats de la Clinique sous sa direction. Il est donc sans cause réelle et sérieuse.