La SSII ALTEN est présidée par Monsieur Simon AZOULAY

Simon AZOULAY, préside plusieurs entreprises, parmi ces multiples entreprises on trouve notamment plusieurs SSII, voir ci-dessous.

SA ALTEN

SA ALTEN : Président du conseil d’administration: Simon AZOULAY

40 Avenue André MORIZET
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
France

Effectif compris entre 300 et 399 salariés.
Chiffre d’affaires 2014 : 434 762 000,00 €.

Il s’agit d’une Société anonyme à conseil d’administration, en activité depuis 26 ans.
C’est une SSII spécialisée dans le secteur d’activité du conseil en systèmes et logiciels informatiques.

ALTEN SIR

ALTEN SIR GLOBAL SECURITY SERVICES : Président : Jean-François GUYOMAR

40 Avenue André MORIZET
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
France

SAS, Société par actions simplifiée spécialisée dans le secteur d’activité de la programmation informatique.

ALTEN TRAINING CENTER

ALTEN TRAINING CENTER : Gérant : Simon AZOULAY

SARL, Société à responsabilité limitée en activité depuis 25 ans.
SSII, spécialisée dans le secteur d’activité du conseil en systèmes et logiciels informatiques.

Chiffre d’affaires 2014 : 1 074 200,00 €.

ALTEN EUROPE

ALTEN EUROPE : Gérant : Simon AZOULAY

40 Avenue André MORIZET
92100 BOULOGNE BILLANCOURT
France

SARL, Société à responsabilité limitée est active depuis 10 ans.
Spécialisée dans le secteur des activités des sociétés holding.

Chiffre d’affaires 2014 : 0,00 €.

Groupe ALTEN
Faits marquants

Faits marquant intervenus dans les entreprises de Monsieur Simon AZOULAY

La SSII ALTEN s’est distinguée ces dernières années, par les licenciements intervenus suite aux échanges sur le réseau FaceBook.

En 2010, le Conseil de prud’hommes de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a eu doit juger l’une des premières affaires Facebook. Elle  va défrayer la chronique.

La question que nous sommes posés tous :

  • Peut – on être licencié pour y avoir tenu des propos abusifs ?
  •  Le réseau Facebook est-il un espace public ?

Le Conseil de Boulogne-Billancourt, par décision du 19 novembre 2010, a jugé le licenciement des salariées fondées, estimant que :

  • L’employeur n’a pas violé le droit au respect de la vie privée de la salariée car l’accès de la page de son « ami » dépassait la sphère privée ;
  • Les salariés ont abusé du droit d’expression visé à l’article L.1121-1 du Code du travail et nui à l’image de son employeur, ce qui constitue une faute grave.

Les salariées ont formé un appel auprès de la Cour d’appel de Versailles. Vous trouverez les décisions et arrêts de justice sur nos articles et pages dédiées à ALTEN.

Questions au président
Simon AZOULAY

Questions à Monsieur le président Simon AZOULAY

5 Questions à Monsieur le Président Simon AZOULAY

  • Comment faites-vous pour diriger autant d’entreprises ?
  • Êtes-vous aux 35 heures ?
  • Pourquoi autant d’entreprises radiées ?
  • Pourquoi vos managers n’acceptent-ils pas les critiques ?

Malheureusement nos questions sont toujours sans réponse : avec autant de chômage en France, vivement le NON cumul des fonctions et des salaires.